Suite de quatre aiguières argent massif, XIXème

Rare suite de quatre aiguières dont les montures sont en argent massif et cristal taillé à côtes torses. Elle sont de style Louis XV et portent le poinçon Minerve, 1er titre. On note un remarquable travail de ciselure et de reperçage. L’œil est attiré par la volonté de continuité entre la torsion du cristal et celle du métal qui se fondent dans un même mouvement.

Aiguière : vase élégant avec anse et bec, pouvant affecter les formes les plus diverses, destiné à contenir de l'eau (parfumée ou non) pour l'ablution des doigts ou des mains généralement après les repas, de l'eau (tiède) pour la toilette, ou de l'eau (fraîche) pour boire, exceptionnellement du vin, du thé. Aiguière d'argent, d'or, de vermeil, etc. (CNRTL)

    "Depuis le haut chandelier kabyle (...) jusqu'aux aiguières à long col enserrant les vins dans des formes bizarres et exquises, l'appareil somptueux (...), la recherche des mets (...) révélaient l'importance du convive attendu ..." A. Daudet, Le Nabab,1877, p. 256

    "Ce jardin, que d'heures il y avait marché, imaginant telle présence à son côté, imaginant les demandes et les réponses! Que de fois il avait plongé son visage dans le jet de la fontaine, brûlé par cette fièvre perpétuelle qui lui faisait garder toujours sur sa table une aiguière d'eau fraîche à portée de la main!" H. de Montherlant, Le Songe,1922, p. 9

    "... une anse d'aiguière d'argent, si la courbe s'en montre heureuse, vaut plus que l'aiguière d'or tout entière et te caresse mieux l'esprit et le cœur." A. de Saint-Exupéry, Citadelle,1944, p. 90

Matière: Argent massif et cristal.

Style: Louis XV.

Maitre Orfèvre: Lançon.

Lieu: Paris.

Epoque: Fin XIXème siècle.

Dimension: Hauteur : 27cm

Prix: Nous consulter.